Sarh : atelier de formation des acteurs locaux sur la prévention, la médiation et la gestion des conflits

Le secrétaire général de la province du Moyen-Chari FIDÈLE KODÉ Ngolo a ouvert les séances de formation du projet ≪ Action Citoyenne≫ : promouvoir la participation des jeunes à la gouvernance locale par la culture démocratique et la participation citoyenne dans la province du Moyen-Chari (Sarh). Une initiative de l’ONG l’Université Populaire.

L’objectif de cette activité vise à former les autorités administratives et traditionnelles, religieuses ainsi que les jeunes et les femmes sur les outils et techniques pour la gestion pacifique et efficace des conflits dans la province du Moyen-Chari.

Souhaitant la bienvenue aux différentes organisations de la société civile et les leaders religieux, le président du groupe technique de travail (GTT) MASRA KOROWA Nagué dit que cette formation constitue l’aboutissement des recommandations issues de participatif multi acteur organisé à Sarh par FHI360.

Dans son mot d’ouverture, le secrétaire général FIDÈLE KODÉ Ngolo exhorte les participants d’être attentifs pour les différentes thématiques afin d’apporter des suggestions et constructives qui faciliteront le prévention, la méditation et la gestion pacifique des conflits lieux ressources naturelles dans le Moyen-Chari.

Pour le coordinateur de l’ONG Université Populaire YAMADJI Denis, le projet Citoyenne Active est un projet d’éducation des jeunes à la citoyenneté. Cela vise à ≪ promouvoir la culture démocratique par l’education et la participation citoyenne. Le projet est à sa deuxième année de mise en œuvre.

Entre 2922 et 2023, plus de 220 jeunes filles et garçons ont été formés pendant 6 mois dans le 2ème et 4ème arrondissement de la ville de Sarh. Le 12 février 2024, 140 autres jeunes dont 71 filles et 69 garçons ont débuté le parcours citoyen dans le 3ème et 5ème Arrondissement de la ville de Sarh. Le développement du Tchad ne pourrait être envisagé sans des jeunes, des hommes et des femmes citoyens et responsables.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *