Maro : le Projet d’Appui aux Réfugiés et aux Communautés d’Accueil appuie 8350 ménages des réfugiés

Une cérémonie officielle de paiement des transferts monétaires non-conditionnels et de pause de la première pierre de construction d’infrastructures des services sociaux de base dont trois écoles et deux centres de santé a eu lieu ce jeudi 15 février 2024 a Maro dans le département de la grande Sido. Cette activité s’inscrit dans le cadre du Projet d’Appui aux Réfugiés et aux Communautés d’Accueil (PARCA).

Dr Japhet Doudou Beindjila, le coordonnateur national du PARCA affirme que ce paiement concerne 8350 ménages des réfugiés et communautés d’accueil. Il a souligné que le projet PARCA a été initié dans l’optique d’aider le Tchad en vue d’améliorer l’accès aux réfugiés et communautés d’accueil de base aux filets sociaux et de renforcer les systèmes nationaux de gestion des réfugiés à travers l’assistance sociale et le renforcement de la protection sociale des populations vulnérables dans le monde rural.

Le transfert monetaire permet aux ménages d’entreprendre les AGR (activité génératrice des revenues) permettant d’inscrire les enfants à l’école, de les acheter des habits et de quoi à manger. Chaque ménage recevra 45 000 fcfa par trimestre durant toute l’année.

Des formations axées sur les AGR seront initiées et des subventions à hauteur de 100 000 f cfa seront versées à chaque ménage pour initier l’entrepreneuriat. Les chantiers de construction des écoles et centres de santé vont être entamés juste après la pose de la première pierre pour être réalisés dans leurs délais n’excédant pas six mois.

Le gouverneur de la province du Moyen-Chari Abderrahmane Ahmat Bargui a salué a sa juste valeur ce projet qui renforce le lien de solidarité entre les populations. Il invite les bénéficiaires a en faire bon usage de l’argent reçu. Le gouverneur a aussi mis en garde tous ceux qui tenteront par quel moyen que ce soit, à escroquer les bénéficiaires.

La secrétaire d’État au Ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération Internationale Saïnta Ndem s’est réjouit de sa présence dans cette localité. Pour elle, le jour-j est arrivé malgré la longue attente. Elle invite les bénéficiaires à une gestion rationnelle de cet argent et exprime sa gratitude à la banque mondiale qui ne cesse d’appuyer le gouvernement du Tchad dans sa vision harmonieuse de développement à la base. Le paiement symbolique du transfert monetaire et la pose de la première pierre de construction a mis un terme à la cérémonie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *