Mahamat Hissein Adoum, le réalisateur qui est complètement « oublié »

Né en 1990 à N’djamena, le réalisateur Mahamat Hissein Adoum demeure l’une figure incontournable dans le cinéma tchadien. Il a fait ses preuves dans ce domaine en début de l’année 2005.

En effet lors d’une interview, il nous révèle que le cinéma tchadien peine à décoller à cause des intérêts égoïstes des acteurs du domaine et de la non implication du ministère de tutelle, qui n’encourage pas les œuvres des réalisateurs.

Malgré ces difficultés, Mahamat Hissein Adoum n’a jamais abandonné sa passion. Il a continué à produire des films avec des moyens limités et à promouvoir le cinéma tchadien à grande échelle. Ses films abordent souvent des sujets sociaux et politiques, mettant en lumière les réalités de la vie dans son pays.

Le talent et la créativité de Mahamat Hissein Adoum ont été reconnus lors de festivals nationaux. Ses œuvres ont été saluées par la critique et plusieurs d’entre elles ont remporté des prix prestigieux.

Malgré ces succès, la reconnaissance et le soutien financier manquent encore à Mahamat Hissein Adoum. Il déplore le manque de soutien des institutions nationales et le désintérêt des sponsors potentiels pour le cinéma tchadien.

En dépit des obstacles auxquels il fait face, Mahamat Hissein Adoum reste déterminé à poursuivre son travail et à promouvoir le cinéma tchadien. Il souhaite également former de jeunes réalisateurs et encourager la relève dans ce domaine.

Il est essentiel que les autorités et les institutions tchadiennes reconnaissent la valeur du cinéma local et soutiennent les réalisateurs comme Mahamat Hissein Adoum. Le cinéma est un moyen puissant de faire entendre les voix des artistes et d’exprimer les réalités d’une nation.

Il est temps que Mahamat Hissein Adoum, ainsi que d’autres réalisateurs tchadiens talentueux et passionnés, soient reconnus et soutenus. Leur contribution au cinéma tchadien est inestimable et mérite d’être célébrée à sa juste valeur.

Nous espérons que les autorités tchadiennes prendront des mesures pour encourager et soutenir le cinéma tchadien, afin de permettre à des réalisateurs talentueux comme Mahamat Hissein Adoum de continuer à créer et à raconter des histoires qui méritent d’être entendues.

Le talent de Mahamat Hissein Adoum ne doit pas rester dans l’ombre. Il est temps de lui donner la reconnaissance et les ressources qu’il mérite, afin qu’il puisse continuer à faire briller le cinéma tchadien sur la scène internationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *